4 jours à Venise, Italie

visite venise voyage italie

Bongiorno ! De retour de Venise, on se retrouve pour un article sur cette superbe destination ! D’après ce que j’avais lu et entendu, j’avais un peu peur des clichés et je m’attendais à un environnement sale, peu accueillant… mais quelle surprise ! Un peu comme Rome, on est juste impressionnés par tant de beauté à chaque coin de rue, à chaque petit pont, il y fait bon vivre et la palette de couleurs chaudes met du baume au coeur instantanément… 

Infos pratique : transport, logement

Comment y aller ? Nous sommes partis à 4 avec mes parents et ma soeur, au départ de Bordeaux, du 14 octobre au 18 octobre 2018. Nous avions trouvé un super deal sur lastminute.com avec vol + hôtel à 350€ (Compagnies low-cost Volotea et EasyJet avec bagages cabine et petit-déj inclus dans la prestation de l’hôtel).

Rejoindre Venise depuis l’aéroport Marco Polo : Situé à 20 minutes en voiture, plusieurs options s’offrent à vous : bus, taxi routier, bateau-taxi, bateau style vaporetto (compagnie Alilaguna ou ACTV). Pour notre arrivée, nous voulions voir Venise depuis la mer, nous avons donc opté pour le bateau Alilaguna qui coûte 15€ par personne. C’était sympa d’arriver par ce moyen, mais honnêtement, comme nous étions à l’intérieur de la cabine, on ne voyait pas grand-chose… donc mieux vaut peut-être prendre un bus  (le plus économique) ou un bateau-taxi (le plus cher). Pour le retour, nous avons pris un taxi routier pour un forfait aéroport de 40€ pour 4 personnes, ce qui est raisonnable et pratique.

Où loger ? Notre petit hôtel Carlton Capri Venise était situé en plein centre dans le quartier Santa Croce, dans une petite rue reculée et à proximité de la station de bus/vaporetto/taxi/tram.

On a vraiment aimé ce lieu, les chambres étaient confortables, avec un grand lit (king size je crois), un coffre, une salle de bain avec baignoire et tous les services associés (set de toilette, serviettes propres etc.). Dans le style baroque de Venise mais sans être kitsch. Le petit-déj était tout à fait satisfaisant, très complet (sucré, salé, boissons chaudes servies à table) et le personnel était vraiment charmant. Gros point positif : le calme ! Alors certes, il n’y a pas de voitures à Venise donc déjà les nuisances sont limitées mais tout de même, je n’ai jamais aussi bien dormi dans un hôtel !

Sinon, vous avez bien sûr les AirBnB, surtout si vous avez l’habitude de prendre des vols secs. Voici mon lien de parrainage AirBnb pour avoir 25€ sur votre première réservation.

Comment se déplacer ?  Prévoyez de bonnes chaussures ! Venise est en réalité assez grande et tout se fait facilement à pieds, mais c’est un vrai dédale et sans s’en rendre compte, on monte vite à 15km de marche par jour !

Sinon, l’autre moyen de locomotion est le vaporetto (compagnie ACTV) qui dessert tout Venise. C’est en quelque sorte le « tram fluvial » local et c’est assez drôle de voir que cela fonctionne comme tel ! Des stations pour chaque arrêt, des bornes pour composter son ticket, des plans des lignes qui ont chacune un chiffre et une couleur… c’est très bien fait ! Bémol, pour une utilisation touristique, le coût pour un aller est assez cher (7,50€), voilà pourquoi je vous conseille de faire comme nous et de condenser tous vos déplacements en vaporetto sur un jour.

En effet, il y a un « ACTV Biglietti a tempo » qui permet de voyager en illimité sur 24h, 48h ou 72h. Nous l’avons fait sur 1 jour pour 20€ et ça valait vraiment le coup car nous avons pu faire Burano, Murano et les autres îles autour, mais également toutes les lignes centrales pour voir Venise depuis les extérieurs. À noter : Il y a aussi une formule qui combine déplacements en vaporetto + A/R vers l’aéroport Marco-Polo. Cliquez ici pour les tarifs et plans des vaporetto ACTV 

Le cas de la GondoleFaire un tour en gondole est vraiment considéré comme une attraction, une activité à faire et non un moyen pour se déplacer car c’est très cher (80€ pour 35min). Nous avons décidé de ne pas le faire, tout simplement parce que c’est trop tourné en cliché touristique, les gondoles se suivent, parfois à 4-5, ce qui gâche le côté authentique de la balade, qui se termine très vite dans le grand canal qui du coup n’a plus grand intérêt.

palais des doges voyage venise italie court séjour europe

On visite quoi ?  Nous voulions profiter un maximum de nos 3 jours sur place tout en respectant notre budget. Le mercredi matin nous avons donc visité le Musée de Léonard de Vinci, qui nécessite environ 1h15 et qui est plutôt intéressant pour 8€ mais pas non plus incroyable. Ensuite, nous voulions absolument monter tout en haut du Campanile sur la Place Saint-Marc pour avoir cette vue panoramique sur Venise. Cela coûte 8€ également, la vue est exceptionnelle, mais pour le coup, c’est vraiment histoire de prendre des photos et d’observer tous les recoins de la ville, il n’y a rien de plus. (On ne peut même pas se dire qu’on va brûler des calories car la montée se fait en ascenseur ! ahah).

Nous n’avons pas fait le Palais des Doges car le tarif était assez élevé (56€), en revanche, nous avons visité l’île de Burano qui est juste incroyable avec toutes ses maisons colorées !

Ce qui ne vaut pas le coup : les îles de Murano et Lido, qui sont franchement sans intérêt.

Pour plus d’informations sur toutes les choses à faire à Venise, je vous conseille d’aller sur le site de Ceetiz qui propose en plus des tarifs préférentiels.

voyage venise italie court séjour europe

Notre voyage, mon expérience

Nous avons vraiment eu un coup de coeur pour Venise ! Ce qui est étonnant, c’est qu’en regardant uniquement les détails, on voit que tous les bâtiments sont abimés, délavés, la peinture écaillée, les rez-de-chaussée usés par l’humidité de la Acqua Alta, au final, un cas par cas pas très joli, mais cela ne gâche en rien le rendu global, qui est vraiment beau. C’est coloré, c’est chaleureux et c’est très romantique : il y a je ne sais combien de petits ponts tous plus mignons les uns que les autres, de ruelles intimistes et secrètes, de places ombragées et calmes.

Ce qui me fascine tout autant, c’est la vie du quotidien ! Il ne faut pas oublier les locaux, qui sont là à l’année et je trouve ça assez extra de les voir aussi dans leurs habitudes, les étudiants, les commerçants, les hommes d’affaires, les livreurs (DHL en bateau, ou encore le « France Boisson » local qui fait un stop de bar en bar depuis le Grand Canal). Dans les rues, on peut remarquer des « bancs » pliés, entassés sur un côté, qui seront emboités et installés en cas de marée haute « Acqua Alta » pour faire office de chemin surélevé pour les passants… 

À certains angles de rues, vous pouvez trouver un kiosque ambulant avec les journaux et aussi la boite postale du coin. Sur certains canaux, un marché flottant, pour acheter des fonds d’artichauts frais, des fleurs de courgettes ou encore des petits piments rouges. C’est si pittoresque !

voyage venise italie court séjour europe

Notre voyage, nos bonnes adresses

Info : je suis partie avec le petit livre Cartoville de Venise, c’est le format que je prends pour chacun de mes voyages qui fait un zoom sur chaque quartier avec une carte et des adresses. 

  • Al Parlamento – Ambiance cosy, musique d’ambiance jazzy et murs sombres. Les pizzas et les pâtes y sont très bonnes et vraiment abordables !
  • Gelateria Nico – Dans le quartier « étudiants » face à l’île Giudecca, se trouve un café/glacier qui à première vue semble être pour les touristes, mais qui au final est vraiment pas cher pour une vue superbe ! En terrasse, à deux reprises, nous avons profité d’un grand soleil en sirotant nos spritz, nos cafés et chocolat à l’ancienne (épais et délicieux!), toujours servis avec une carafe d’eau offerte – ici l’eau est payante – et des chips.
  • Il Mercante Cocktail Bar – D’abord nous avons repéré ce café/bar pour sa déco, baroque, sur deux étages avec un bel escalier en fer forgé, de grands tableaux au mur et du granit coloré au sol. Nous avons fait un premier stop pour un café et chocolat chaud, vraiment très bons. Puis le dernier soir, un second stop mais à l’étage cette fois, plus intimiste, pour un apéro dînatoire à base de cicchettis (tapas sous forme de petites tartines de pain avec des toppings variés, sucrés ou salés) et de vin rouge local. Canapé en cuir, ambiance feutrée, au top !  
  • Caffetteria Ai Do Scaini – Sur une journée marathon, c’est le stop idéal pour manger sur le pouce. La devanture est banale, mais les focaccias y sont frais et très bons !
  • Officina San Barnaba – Cachée dans une ruelle du quartier étudiant que j’aime tant, cette petite trattoria offre une cuisine rapide mais goûteuse ! Les plats de pâtes à 7€ sont copieux et les spritz à 2,5€ bien dosés !

voyage venise italie court séjour europevoyage venise italie court séjour europevoyage venise italie court séjour europevoyage venise italie court séjour europevoyage venise italie court séjour europevoyage venise italie court séjour europevoyage venise italie court séjour europeburano voyage venise italie court séjour europegondoles voyage venise italie court séjour europevoyage venise italie court séjour europevoyage venise italie court séjour europevoyage venise italie court séjour europevoyage venise italie court séjour europe

Leave A Comment