Bullet ou bullet-ra pas ? #1

C’est bien mon genre ça. Je vois un truc passer sur tous les réseaux, les blogs et je me dis mais c’est GÉNIAL, il me le faut !

Donc, il me fallait un BULLET JOURNAL. C’était le truc qui manquait à mon quotidien, j’en étais sûre. Après avoir vu des vidéos Youtube (la chaine de Planer Holics ou Bulledop), des articles, Instagram (à suivre @-INTOSIMPLE et @Bujoinspire), j’ai fait ma liste et je suis passée à l’action.

C’était en octobre 2016 et logiquement, plutôt que d’acheter un carnet tout beau, neuf, j’ai préféré me faire la main sur un vieux notebook qui trainait dans mes placards. Le test des 3 mois, vous savez.

Au bout d’un mois d’utilisation, le verdict tombe : le Bujo, c’est vraiment une plaie. Je n’ai jamais le temps de le remplir et surtout, je n’ai pas d’idée. Je ne suis pas créative, j’aurais dû le savoir. Pourtant, l’organisation c’est mon truc et je sais que le Bujo c’est top, mais juste pas de cette façon.

Après analyse de la situation, je change de stratégie : il me faut un Bujo DIY oui, mais déjà tout prêt. Hop, comme un agenda, je l’ouvre et j’ai juste à remplir des pages pré-imprimées, mais attention, je personnalise les thèmes, la mise en forme, pas un agenda normal quoi.

Par exemple, après ce 1er mois, mes « inserts »Dico Bujo, Insert : page dédiée à un thème/une catégorie – étaient plutôt bien définies :

  • Organisation Générale : Un calendrier annuel 2017, reprenant tous les mois avec les dates, pour noter les anniversaires / Un calendrier annuel 2017 plus détaillé, pour noter mes RDV à l’avance / 12 calendriers mensuels, pour une vision globale / 4 ou 5 semainiers par mois, pour un aperçu concis et rapide.
  • Admin : Page des Dépenses mensuelles / Liste de courses.
  • Blog : Une page-tableau dans laquelle je note l’avancement de chaque article, depuis l’idée, jusqu’à la publication sur les réseaux sociaux / Une page-tableau Social Network Tracker pour voir, mensuellement, l’évolution de ma communauté.
  • Loisirs : Une page Série Tracker / Une page-bibliothèque pour mes lectures en cours.

Rien de bien compliqué, ce qui m’a permis de trouver très facilement des modèles à télécharger sur Etsy. Pour le support, j’ai acheté le Clipbook de Filofax, une sorte de petit classeur souple, format A5, qui ne prend pas de place et dans lequel je peux ajouter et enlever des pages, à ma guise.

Tadaam ! Classeur et fichiers PDF reçus, j’imprime, je perfore, je classe, j’ai dépensé 40€ pour le tout, mais je suis super-contente, ça y est, C’EST ÇA. (Moi qui suis absolument nulle en DIY, c’était TROP facile, donc vous pouvez le faire !).

J’ai commencé avec cette nouvelle méthode le 1er janvier 2017 et j’étais très assidue, jusqu’au 15 février environ. Un peu avant cela, j’ai réalisé que ce Bujo, je le remplissais par obligation et non par nécessité. Je voulais bien faire, je pensais que c’était ce dont j’avais besoin, mettre des couleurs, noter plein de trucs inutiles, comme le nombre de verre d’eau bus dans la journée…

 Parce que oui, c’est très ludique de faire du coloriage et d’être capable de ressortir ce que j’ai mangé mardi 4 janvier à midi, mais dans le fond, ça me fait une belle jambe !

Clairement, j’ai vite compris que l’ESSENTIEL (pour moi du moins), se résumait à mes RDV, mes jours de règles, le jour où j’arrose les plantes, les jours où je vais au sport, les jours de publication. Et qu’en réalité, ces infos, je pouvais complètement les noter dans un agenda. Un agenda basique. Je suis basique en fait. L’angoisse.

Au moment où je rédige cet article sur le vif, j’ai 10.000 onglets ouverts sur Google Chrome, avec pour recherche « agenda 2017 » et ce n’est pas si simple que ça, de « repasser » sur du basique. Je m’explique :

Vous allez me dire, « il va quand même manquer des trucs dans ton futur-agenda-de-fille-basique » : comment je vais suivre mes séries ? Pour ça facile, il y a l’application TVShow et on trouve toujours dans les agendas civils, des pages « notes » qui ne servent à rien, sur lesquelles je ferai mes petits trackers. Et le planning blog ? Soit j’utilise mon actuel Clipbook (parce que oui, accessoirement je l’ai acheté, donc autant m’en servir) soit j’ajoute, encore une fois, sur une page « notes », mon listing. Idem pour les dépenses, les livres, films…

Les yearly planner de la marque M. Wonderful, Rifle Paper and Co ou encore Kikki K. sont vraiment canons, ils me font de l’oeil, mais il manque toujours un truc… J’ai donc envie de vous dire, la suite au prochain épisode… !

J’espère que ce billet humeur spontané et imprévu (un peu décousu dans son enchainement je m’en excuse) vous plaira, peut-être que vous éprouvez également une crise existentielle de la planification, si c’est le cas, laissez-moi un commentaire, dites-moi que vous aussi, vous êtes nulles/nuls au Bujo ! ahah :) Je vous donne RDV pour un futur épisode #2 , une mise à jour de ma nouvelle organisation… SI JE TROUVE. Ah !

Today, quick reflection about organization and planning… Let’s talk Bullet Journal ! Indeed, seeing all the articles, videos youtube about it, I was convinced that this system was made for me. So I started with a notebook, but after a month, I saw that I had neither the time nor the imagination to fill it. So I switched to a DIY Bullet Journal, with ready-to-use printed inserts. It is way much better, but again, I’m not completely satisfied, I think I have too much space every day, so I’m still working on it. Below are a few photos to show you how my bullet Journal currently looks. Do you have one ?

SHOP THE BUJO : Clipbook Filofax A5Inserts mois, semaine, jour Lodge Planner, EtsyInserts Series Tracker ElenasPaper, Etsy – Post-it, crayons Action.

7 Comments

  • 26 février 2017 22:11

    j’ai la même carafe et je l’adore
    un article très sympa
    gros bisous

  • Amandine
    21 février 2017 22:24

    Coucou Mathilda ! Moi aussi j’ai commencé le bujo. Mais il me fallait LE carnet, je me suis donc fait offrir à Noël un Leuchtrum. Donc depuis le mois de janvier je rempli mon carnet. Je m’en sers plus comme carnet créa – gratitude je dois dire! Je note mes semaines et inscris 3 choses qui m’ont fait plaisir dans la journée. Ensuite j’ai fait une liste de livre à lire et un suivi pour un challenge 52 weeks. Je pense par la suite faire des pages dessins. Mais je me suis mis la pression au début en voyant des milliards d’idées sur insta et pinterest ! Et puis je me suis dit tu fais cela pour te vider la tête pour que ce soit ton instant créatif donc pas de contraintes je le rempli tant mieux sinon pas grave et du coup je m’y tiens et prend plaisir. Voili voilou bises

    • 21 février 2017 22:59

      Ahhh le fameux Leuchtrum… Je voulais LE carnet aussi bien sûr, mais quand je vois où j’en suis aujourd’hui j’ai bien fait de ne pas l’acheter, c’est un investissement ^_^ Je pense que pour les créatives comme toi c’est idéal le bujo et tu a tout à fait raison, si tu as trouvé ton mantra, te dire que c’est pour te vider la tête et ne pas te mettre la pression c’est top. Je crois que tu as mis le doigt sur le problème, il y a tellement d’inspirations, et je voulais tellement faire pareil que je me suis imposer des choses, alors qu’il faut que ça vienne naturellement, comme tu fais :) Merci pour ton expérience Amandine :) Je vais le remplir en mode détente on va bien voir ahah ! bisous !

Leave A Comment