J’ai lu – New romance, YA

On se retrouve aujourd’hui pour une seconde chronique littéraire ! Dans la vie, je suis très éclectique et quand il s’agit de musique, de mode, de lecture, je ne me limite pas vraiment à un style. Ainsi, dans ma bibliothèque, on peut retrouver du policier, de la SF, de la BD et… de la romance young adult. Oui, j’assume mon côté fleur bleue et niais :)

Ce genre ne plaira clairement pas à tout le monde, mais ce n’est pas grave, vous pouvez retrouver mes premières chroniques romans policier/thriller et revue de mes 10 romans préférés, qui correspondront peut-être plus à vos goûts :) Pour les autres, j’espère que vous apprécierez cet article et je suis ouverte à vos recommandations new romance !

Hi guys ! So after my first book haul on Youtube, and my last thriller review, you will probably find surprising today’s article, about Young Adult romance. I have to confess, I’m a huge fan of this readings (which I call « candy reading »), when I need to chill and have an easy and conforting time. Most of them are available in english but not all, sorry about that. I won’t translate everything for you, but I will put the GoodReads links of the english copies. 

book young adult insaisissables tahereh mafi romance

Insaisissables, tomes 1 à 3, Tahereh Mafi

Juliette est enfermée depuis 264 jours, à cause d’un accident, considéré comme un crime. Durant sa captivité, elle n’a vu, ni parlé à personne. Et puis un jour, un prisonnier arrive dans sa cellule, Adam, qu’elle reconnaît être son amour d’enfance. Pourquoi est-il enfermé avec elle ? Et comment va-t-elle gérer sa présence, sa proximité, puisqu’elle ne peut pas, ne doit surtout pas, le toucher…

J’ai dévoré les 3 tomes de Tahereh Mafi, une trilogie Young Adult mêlant romance, super-pouvoirs dans un décor type « post apocalypse », un bon mélange entre Hunger Games, Divergente et X-men, mais avec du recul, je suis plutôt sur un bilan en demi-teinte.

Je n’ai pas pu décrocher de ces trois tomes, je me suis prise d’affection pour les personnages, avec qui on rit, on se bat et j’étais bien évidemment complètement emballée par ce contexte de guerre, de tyrannie autour du Rétablissement. Pourtant, je dois le dire, la dystopie (qui finalement se termine plus sur une note romance YA) présente quelques points qui me laissent sur ma fin : le personnage principal, Juliette, est agaçante du tome 1 jusqu’au 3, d’abord dans un rôle de victime « personne ne peut me toucher, je suis un monstre, je suis seule », puis dans son rôle de super héroïne, entraînant un changement de personnalité et de comportement, que je trouve beaucoup trop brutal et peu crédible, elle se perd dans cette nouvelle place et prend des décisions sans réfléchir, quand elle sait les prendre ! Je fais ici référence à son incapacité à garder le garçon qui l’aime et qui l’a aidée (Adam – dans un retournement de situation arrivé comme un cheveu sur la soupe), puis à sa lâcheté quand il s’agit de se laisser aimer (Aaron).

À mon grand regret, les 3 tomes s’enchaînent très, voire trop vite. On passe d’une situation à une autre dans la précipitation, sans cohérence et finalement les scènes que j’attendais avec impatience (la relation entre Juliette et Aaron, la rébellion contre le Rétablissement) se font en une poignée de pages, et puis c’est terminé. En revanche, Tahereh mafi a réussi à me faire changer d’avis sur un personnage pour lequel je ne pensais pas pouvoir ressentir autre chose que de la haine et du mépris : Aaron. Par la retranscription de ses sentiments, de son tiraillement, de ses blessures, j’ai vraiment eu de l’empathie et de l’affection pour lui.

C’est une trilogie YA fatalement classique, mais pas désagréable, au contraire, c’était une lecture fluide, légère, un roman douceur que j’aime bien lire entre 2 genres plus ancrés dans la réalité.

Read more about this book on GoodReads, available in english under the title « Shatter Me ».

LES P’TITES INFOS : Éditions Michel Lafon Jeunesse (2014)    352 pages / 7 euros    Genre : YA    Ma note : 3,8/5 

book young adult pacte emma nine gorman vampire romance

Le Pacte d’Emma, tome 1, Nine Gorman

 « Emma, 21 ans, est atteinte d’une maladie neurodégénérative rare et incurable. Dans plusieurs années, la maladie aura tellement affecté son système nerveux qu’elle ne sera plus elle-même. Elle décide alors, à la fin de ses études, de prendre un nouveau départ à New York, avec son frère, afin de profiter de la vie avant que la maladie ne l’ait rattrapée complètement. Mais une rencontre inattendue va venir bouleverser tous ses plans. Et si finalement elle pouvait contrer la maladie ? Et si finalement elle n’allait pas mourir ? Emma fera alors le choix de survivre, au prix d’un pacte des plus sanguinaires. Mais au fond, peut-elle réellement faire confiance à cet homme qui ne semble plus avoir une once d’humanité en lui ? Et vous, à sa place, que seriez-vous réellement prêt à faire pour ne pas mourir ? » – Résumé Babelio

Même si j’avais adoré Twilight, The Vampire Diaries, True Blood, j’avais peur que le roman de Nine ne soit qu’un remake de tout ce qui existe déjà. En fin de compte, on est sur une approche plus réelle dans laquelle être vampire est une condition naturelle, pour sortir des descriptions trop clichées, trop exagérées. La thématique, assez nouvelle et exprimée dès le début du livre, apporte de la fraîcheur et une dimension plus légitime au sujet : une fille atteinte d’une maladie grave, cherche désespérément un moyen pour y survivre. Instinctivement, on se met à la place d’Emma : dans son état, jusqu’où serions-nous prêt.e.s à aller ?

Bon, évidemment, on retrouve toujours les codes de la romance Young Adult (le gentil et le méchant vampire, le 3ème protagoniste qui vient mettre le bazar, le triangle amoureux), mais la lecture n’en est pas moins surprenante : je m’attendais à une suite « logique et prévisible » et je me suis fait complètement avoir ! Le roman se termine sur un retournement de situation déconcertant ! Dans les dernières lignes, transpire une tension palpable, des questionnements, de la peine… J’attends absolument la suite !

Sorry guys, this book isn’t available in english yet. Stay tuned on Goodreads !

LES P’TITES INFOS : Éditions Albin Michel Jeunesse (2017)    400 pages / 17 euros    Genre : YA    Ma note : 4,5/5 

book young adult after anna todd romance

After, tome 1 à 5 + Before, tome 1 à 2, Anna Todd

 On va suivre Tessa, jeune femme modèle, à la vie bien tracée : études, petit ami parfait, mariage et bon job à la clé. Mais voilà, arrivée à la fac, elle va faire la rencontre d’un type détestable, Hardin, qui va faire ressortir en elle le meilleur comme le pire. Tessa va perdre le contrôle et sombrer dans une passion destructrice (initiation, sexe, jalousie, mensonges)… Ou est-ce un amour absolu ?

Bon, là, c’est ma confession du jour, j’ai adoré la saga After… exactement comme Twilight. Je ne sais pas pourquoi, je ne comprends pas, mais je suis complètement friande de ces romans bonbons. C’est typiquement une histoire d’amour impossible, avec un bad boy, tatoué, torturé, qui va « enseigner la vie » à une jeune fille, coincée, vierge, un peu niaise, mais canon… bref on est sur du pur cliché sentimentalo-érotique, un peu dépassé, mais qu’est-ce que ça se lit bien ! L’histoire n’est pas très originale, elle est principalement centrée sur le sexe, les hauts et bas d’un couple d’étudiants… Arf, je crois que j’ai baissé ma garde dès la description du personnage d’Hardin, c’était foutu d’avance ! Mais parfois, c’est juste plaisant de lire des futilités, de s’amuser à la lecture d’une description coquine, de se renfrogner sur une dispute qui éveille en nous de mauvais souvenirs, de se sentir toute chamallow à chaque réconciliation.

Une petite note cependant : le fait que cette saga se retrouve rayon jeunesse me surprend un peu. Certes l’histoire fait palpiter principalement les jeunes filles (mais pas que… la preuve!) mais je me pose encore des questions concernant la perception des scènes érotiques, parfois très détaillées.

Read more about this book on Booknode, available in english under the same title « After & Before ».

LES P’TITES INFOS : Éditions Albin Michel Jeunesse (2017)    400 pages / 17 euros    Genre : YA    Ma note : 4,5/5 

3 Comments

  • Lily
    2 mars 2018 23:52

    Je dois définitivement lire insaisissables !!!
    Gros bisous des Philippines baby mathy!

  • Anonyme
    2 mars 2018 16:37

     » le fait que cette saga se retrouve rayon jeunesse me surprend un peu. Certes l’histoire fait palpiter principalement les jeunes filles (mais pas que… la preuve!) mais je me pose encore des questions concernant la perception des scènes érotiques, parfois très détaillées. » -> mais c’est que les jeunes filles d’aujourd’hui n’ont plus grand chose à voir avec l’époque où toi tu étais ado ! ;)
    Une 2ème raison est que du côté des romanciers comme des éditeurs, année après année les notions de morale ou de bienséance tombent à l’eau un peu plus – officiellement parce qu’on veut être moderne, mais bien plus vraisemblablement parce que ce type de racolage est très lucratif sans grand effort ni talent !

    • 4 mars 2018 20:31

      Merci pour ce commentaire qui est, pour une fois, instructif et intéressant !

Leave A Comment