Nettoyage émotionnel par la réflexologie

reflexologie émotionnelle la rochelel anne-laure blaczyzck

Cette semaine, j’ai évoqué en story mon Syndrome de l’Intestin Irritable, diagnostiqué l’année dernière, que je dois gérer au quotidien. Il faut du temps pour déceler les aliments qui fonctionnent, ceux qui déclenchent les crises, mais il est encore plus difficile de mettre le doigt sur les causes émotionnelles de ce dérèglement.

Dans notre culture, quand on a mal quelque part, on en déduit forcément que c’est uniquement physique, alors que bien souvent, la solution se trouve du côté de notre bien-être interne et psychique. La relation corps, symptôme et esprit est bien présente… D’ailleurs, les expressions « ça me reste en travers » ou encore, « j’en ai plein le dos » ne sont absolument pas anodines.

Une fois cette réalité acceptée, il faut alors travailler sur soi pour retrouver le bon équilibre et ce n’est pas toujours facile d’y arriver seul : prendre un rendez-vous avec un spécialiste peut nous aider et nous guider dans notre démarche.

Pour moi, tout a commencé fin 2017, je souffrais depuis des mois de problèmes aux intestins, je ne supportais aucun aliment, j’étais tout le temps malade, j’ai perdu du poids, j’étais fatiguée et déprimée. À ce moment-là, Anne-Laure Blaszczyk, diplômée de l’école de réflexologie de Bordeaux, m’a contactée pour me présenter le travail qu’elle pratique sur les émotions.

J’ai toujours eu une sensibilité accrue, j’en suis consciente, mais je n’ai jamais fait de travail sur moi-même pour réussir à comprendre ma façon de réagir dans telle ou telle situation, et surtout les conséquences sur mon état physique. Ainsi, j’ai accepté de voir Anne-Laure, le temps de 3 séances alliant réflexologie plantaire et réflexologie émotionnelle, afin de comprendre la source de mes maux.

Anne-Laure BLASZCZYK, Réflexo-analyste à La Rochelle  ◆  Site web  ◆  Facebook

LA RÉFLEXOLOGIE, C’EST QUOI ?

Réflexologie plantaire

Pratique traditionnelle selon la méthode Ingham, le praticien effectue une cartographie des organes et glandes au niveau des pieds, grâce à des stimuli de digitopression qui envoient une information au cerveau, qui à son tour va restituer celle-ci à l’organe concerné pour le rééquilibrer.

Note : la réflexologie plantaire « médicale » est bien différente des massages bien-être dispensés parfois en institut. Ces derniers restent très sommaires et circulatoires, et n’incluent aucune connaissance, ni étude des pathologies.

Réflexologie émotionnelle

La réflexologie émotionnelle est la connaissance des empreintes émotionnelles de la vie prénatale et de la naissance sur notre corps (notre « package générationnel », « les casseroles que l’on se trimballe » et qui ne sont pas les nôtres, mais qui ont une répercussion sur notre vie). Elle permet de conscientiser ces empreintes et de procéder à un nettoyage. À la différence de la réflexologie plantaire, on va au-delà des maux ou maladie, on est vraiment sur la relation symptôme et esprit.

MES SÉANCES, MON EXPÉRIENCE

Toute séance commence par un entretien et questionnaire avec Anne-Laure, pour établir le protocole de travail qui va être appliqué : réflexologie traditionnelle ou émotionnelle. Il n’y a pas de séance type, elles dépendent entièrement du contexte et du moment où la personne va venir consulter, chaque individu à sa propre réceptivité.

Contexte : Je suis venue pour comprendre et résoudre un problème physique bien ciblé au niveau du système digestif. Puisque mes examens médicaux étaient bons, le “problème” se trouvait donc au niveau somatique (des éléments de ma vie, de mon environnement familial, social ou encore de mon travail va impacter mon corps, jusqu’à créer de véritables symptômes handicapants).

Séance 1 – Anne-Laure a commencé avec de la réflexologie traditionnelle et c’est impressionnant comme certains points de pression au niveau de la plante des pieds peuvent nous faire mal.

Elle a terminé la séance avec un début de protocole émotionnel : le toucher est totalement différent, aucun appui brusque ou douloureux, on parle même de « caresse de l’âme » , des gestes qui ouvrent la communication à quelque chose que l’on ne maîtrise pas, il y a des scellés qui sautent et c’est ce qui s’est passé pour moi, une vague m’a submergée et j’ai pleuré, sans aucun contrôle.

Constat à la fin de la séance : l’émotion qui est déséquilibrée chez moi est LA COLÈRE et l’absence de celle-ci, comme son excès peut être négatif et doit être rééquilibré.

Séance 2 – Purement émotionnelle. Cette séance a fait remonter certaines vérités, des facettes de ma personnalité que j’avais occultées : je suis une “éponge” et j’ai mis en place une sorte de protection, un instinct de fuite, pour bloquer toutes les émotions pouvant m’atteindre. 

Cette barrière de protection était là durant cette seconde séance, ce qui ne permettait pas à Anne-Laure d’avancer dans son protocole émotionnel. J’étais bloquée, jusqu’à déclencher une sorte de crise d’angoisse. C’était une séance assez difficile qui m’avait totalement vidée.

Constat à la fin de la séance : Anne-Laure m’a donné les « clés » pour me libérer de ce poids qui me « rongeait » physiquement. Son rôle est de nous guider dans notre démarche, mais celle-ci ne peut venir que de nous. À nous de prendre les décisions, actions nécessaires pour améliorer la situation.

Séance 3 – Purement émotionnelle. À la fin de la deuxième séance, après avoir déterminé ce qu’il fallait que je fasse pour aller mieux, j’étais un peu désemparée, car je ne me sentais absolument pas capable de passer à l’action (affronter une personne, une conversation). Et puis après quelques jours de recul, alors que ce n’était pas du tout planifié, c’est arrivé, comme ça, tout naturellement et instantanément et cette décision m’a complètement libérée.

Constat à la fin de la séance : elle était à l’opposé de celle que j’avais vécu juste avant. Je pouvais sentir un réel soulagement, un sentiment de béatitude.

 

Ces 3 séances ont vraiment mis en lumière le point de ma vie qui m’angoissait et que je devais solutionner pour aller mieux, physiquement. Après être passée à l’action, j’ai vraiment senti un changement, j’allais beaucoup mieux, je n’avais plus de crise et j’étais beaucoup plus épanouie.

Aujourd’hui, début 2019, mes crises reviennent et je crois savoir pourquoi. Je sais qu’il y a toujours un aspect de ma vie que je dois changer et mon corps me fait un rappel à l’ordre. Mais au moins, grâce aux séances avec Anne-Laure, je relativise et j’appréhende beaucoup moins les décisions que je dois prendre, en tout cas, je comprends vraiment ce qui se passe et j’ai l’impression d’être plus en accord avec mon corps, dans son ensemble.

*Crédit photo @Audrey Rutz

Laisser un commentaire