Documentaires Netflix à voir #1

Bonjour à tous ! Pour compléter mes articles Séries (10 Séries Netflix à voir et 10 series netflix originales (partie 2)) j’avais envie de vous parler des DOCUMENTAIRES disponibles sur la plateforme. Je suis très friande de leur catalogue, qui se compose de très bons reportages et aujourd’hui j’ouvre notre première session avec quelques docu-séries et films qui m’ont fascinée (il y en aura d’autres par la suite).

Hi everyone ! In today’s article I will share with you few Netflix documentaries that I’ve seen and liked.

Thèmes des documentaires présentés dans cet article : Serial Killers, Chef de sectes, Donald Trump.

documentaire netflix donald trump dirty money

“Donald Trump, An American Dream” Série

“J’attends qu’il y ait une crise, quand il y a une crise, j’obtiens toujours ce que je veux” – D. Trump

Il n’est pas question ici de donner mon avis personnel sur “The Donald”, mais il est vrai que son élection suscite encore en moi une certaine perplexité et je trouvais intéressant de revenir sur son parcours avant son accession à la présidence. À l’époque, Donald Trump apparaissait comme un exemple de réussite, à la fois dans son rôle d’homme d’affaires et d’animateur TV (dans son émission “The Apprentice”). Mais le décor parfait cache une success story fondée sur la manipulation, la tromperie et les archives vidéo utilisées dans ce documentaire dénoncent d’importants impacts collatéraux, souvent passés sous silence.

J’ai trouvé ce reportage passionnant, par son montage, l’alternance des interviews récentes et séquences vidéo archives, mais également atterrant ! Les actes passés d’un personnage public de cette importance font vraiment peur, au même titre que sa capacité à passer entre les mailles du filet…

Dirty Money, épisode 6 “l’Escroc” dédié à Donald Trump – Série

L’épisode de Dirty Money consacré à Donald Trump poursuit l’enquête sous ce même angle et présente le personnage comme un tricheur, un escroc. Toujours par le biais d’archives, on plonge dans l’empire Trump pour y découvrir les nombreux échecs (principalement financiers) rencontrés, mais surtout, toutes les “magouilles” utilisées pour s’en sortir. À la fin du documentaire, un constat actuel est fait, plutôt alarmant : à ce jour, Donald Trump accumule environ 5000 plaintes en justice, pour lesquelles il n’a jamais été condamné…

Both documentaries relate the story and life of Donald J. Trump before his accession to the presidency. At the time, he was considerate as one of the most successful figure in America, as a businessman and owner of the Trump empire. But thanks to the video archives and interviews, “An American Dream” and the episod of “Dirty Money – The Crook” show a completely different and less glorious reality. Manipulation, shenanigans, collateral impacts, the success story turns out to be darker and alarming. Who is really “The Donald” and how far is he willing to go to succeed ?

documentaire netflix secte rajneeshpuram oregon wild wild country

“Wild Wild Country” (Communauté Rajneeshpuram en Oregon) – Film

“(…) les propos les plus sidérants restent ceux de Ma Anand Sheela, secrétaire du gourou. Fascinante de provocation, elle est suspectée d’être à l’initiative de l’empoisonnement à la salmonelle de plus de sept cent cinquante personnes lorsqu’elle était encore dans la secte.” – Télérama

Probablement le récit le plus saisissant et fascinant qu’il m’ait été donné de voir. Je n’avais jamais eu vent de cette actualité, de cette secte, pourtant à l’origine d’un conflit culturel qui a fait trembler l’Amérique. On aborde tout de même le plus important attentat bioterroriste ayant eu lieu sur le territoire américain…

Le contexte : en 1981, Antelope, petite ville conservatrice de l’état d’Oregon (46 habitants, des retraités en majorité), est chamboulée par la venue du gourou indien Bhagwan Shree Rajneesh (aussi connu sous le nom d’Osho) et de ses milliers de disciples habillés en rouge (les Rajneeshees ou “Red”), dont le but est d’investir les lieux pour développer leur communauté. Déjà propriétaires d’un ranch de 25.000 hectares, ils vont acheter, petit à petit, une grande partie des bâtiments de la ville (qui va être rebaptisée “Rajneeshpuram”), perturbant ainsi le quotidien des locaux et faisant naître un climat de tension croissante, dont le dénouement sera dramatique.

J’ai adoré ce documentaire ! Dès le premier épisode, on est plongé dans une atmosphère pesante et le suspens va aller crescendo, d’épisode en épisode, on va découvrir avec un mélange de voyeurisme et d’anxiété les conflits entre les deux groupes, qui, jusqu’au bout, ne feront aucun compromis. J’ai été particulièrement perturbée par la personnalité et la provocation de la secrétaire du gourou, Ma Anand Sheela et même après avoir vu le documentaire, je ne saurai dire ce que je pense d’elle et de ses intentions. J’ai également été abasourdie par l’aménagement colossal du ranch : les Rajneeshees ont tout simplement créé, en l’espace de 3 ans, une ville entière capable d’héberger plus de 7000 habitants et dotée d’infrastructures urbaines typiques telles qu’une caserne de pompiers, un poste de police, des restaurants, des centres commerciaux, une piste d’atterrissage, des transports en commun, un bureau de poste… c’est presque irréel !

in 1981, Antelope, a small conservative town (46 residents, mostly retirees) from the state of Oregon, will be upset by the arrival of Indian guru Bhagwan Shree Rajneesh (also known as Osho) and his thousands of disciples dressed in red (the Rajneeshees or “Red”), whose goal is to invest the city in order to develop their community. Already owners of a 25.000 hectares ranch, they will buy, little by little, a large part of the buildings of the city (which will be renamed “Rajneeshpuram”), disrupting the daily life of the locals and causing a climate full of tension, resulting in dramas, killings and massive poisoning. Probably the most striking story I’ve ever seen. I was particularly disturbed by the personality of the guru’s secretary, Ma Anand Sheela, and even after watching the documentary, I don’t know what to think of her…

documentaire netflix dans la tete des criminels, inside the criminal mind

Inside the criminal mind (Dans la tête des criminels), épisode 1 ” Tueurs en série” / épisode 3 “Chefs de secte” – Série

Si vous cultivez comme moi une passion pour les serial killers, vous trouverez satisfaction avec ces deux épisodes (la série aborde différents profils de criminels, et chaque épisode se concentre sur une catégorie). Le 1er épisode présente les cas de meurtres en série les plus morbides et intrigants de ces dernières années, notamment avec des têtes d’affiches comme Ted Bundy ou encore Jeffrey Dahmer. L’épisode 3, quant à lui, traite plus du pouvoir de manipulation des chefs de secte en relatant les histoires des gourous les plus dangereux, comme Charles Manson, Jim Jones ou encore David Koresh.

Clairement, ces deux épisodes sont à l’origine de ma fascination pour ces criminels, dont la façon de penser et le manque d’empathie m’intriguent profondément. D’ailleurs, après ça j’ai regardé la série Mindhunter qui donne une approche plus méthodologique et qui revient sur la genèse du mot et de la définition de “serial killer”, c’est passionnant !

These two episodes are the reason of my fascination for these criminals (serial killer and cult leader), whose way of thinking and lack of empathy intrigues me deeply. Moreover, after seeing these documentaries, I watched “Mindhunter” which gives a more methodological approach by coming back to the genesis of the word and the definition of “serial killer”, it’s enthralling !

documentaire netflix serial killer ted bundy zac efron film

“Conversations with a killer : The Ted Bundy Tapes” ( Ted Bundy, auto-portrait d’un tueur) – Série

Vous êtes un homme brillant. Vous auriez été un bon avocat. J’aurai aimé vous voir exercer. Je n’ai aucune animosité envers vous.

4 épisodes consacrés à celui qui a fait frémir l’Amérique dans les années 70, Ted Bundy. À travers divers témoignages, images d’archives, enregistrements vidéo et comptes-rendus de procès, “Autoportrait d’un tueur” détaille la personnalité machiavélique de Théodore Bundy, condamné à la peine de mort pour enlèvement, viol (+nécrophilie) et meurtres de 40 victimes entre 1974 et 1978.

C’est toujours perturbant de voir les vraies images d’un tueur et celles-ci sont particulièrement déconcertantes, tant l’apparence du protagoniste, son contexte familial, son érudition et son charisme jurent avec la violence de ses actes. Encore plus inconcevable, son ego démesuré le pousse à se défendre lui-même, nous laissant voir là encore, sa capacité à désorienter les foules, sa force de manipulation.

“Extremely wicked, shockingly evil and vile” Film

En complément, après avoir vu le documentaire, je vous conseille ce film qui fait une synthèse de l’affaire Ted Bundy mais cette fois à travers sa relation amoureuse avec Elizabeth, sa compagne. Dans le rôle principal, on retrouve avec surprise Zac Efron, dont la ressemblance avec le tueur est frappante et qui se révèle être très juste dans son jeu, impénétrable, indifférent… so creepy !

Who doesn’t know Ted Bundy, the murderer who made America tremble in the 70s ? Sentenced to death penalty for kidnapping, rape, and the death of 40 people, we discover in detail its modus operandi and its way of thinking through this mini-series and this film. 

 

Et vous, quels sont vos documentaires favoris ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.